Comment fonctionne un appareil utilisant la vision thermique ?

vision technique, comment ca marche ?

Dans le domaine de la vision nocturne, la vision thermique est un peu un cas à part. Utilisé en première instance par les forces armées à des fins stratégiques, puis rapidement adoptée par les chasseurs et divers professionnels de l’imagerie, la technologie de la vision thermique se démocratise et arrive sur le marché du grand public. Concernant une vision nocturne lambda, l’omniprésence de ces appareils dans notre vie fait que nous avons tous, plus ou moins connaissance du mode de fonctionnement de ces appareils, mais qu’en est-il de la vision thermique, connaissez vous son mode de fonctionnement et les diverses utilités que vous pourriez en avoir ? L’équipe de VN Magazine s’étant longuement penché sur la question, nous vous présentons ici, en exclusivité, notre nouveau dossier consacré au domaine de la vision thermique et à sa technologie. Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Quel est le principe de fonctionnement d’une vision thermique  ?

Comme nous l’avons vu précédemment dans notre dossier consacré au principe de fonctionnement d’une vision nocturne, il existe un point commun entre la vision thermique et la technologie des tubes à amplification lumineuse, j’ai nommé : les infrarouges. Il existe plusieurs type d’infrarouges, situés chacun dans une longueur d’onde différente :

  • – L’infrarouge proche, cette longueur d’onde est partiellement visible à l’oeil nu et est utilisé par certains appareils de vision nocturne de première génération et une grande majorité des caméras de surveillance à vision nocturne.
  • – l’infrarouge moyen, cette longueur d’onde est celle utilisé par nos télécommandes et appareils domestiques.
  • – L’infrarouge Thermique, cette longueur d’onde est ici celle qui nous intéresse et qui est utilisé par nos appareils à vision thermique. C’est aussi la plus présente dans le spectre infrarouge, ce qui permet justement à nos appareils d’être extrêmement performants et offrir une plage d’utilisation large et variée.
thermometre à vision thermique de chez flir
Thermomètre à vision thermique FLIR TG165.

 

Une vision thermique amplifie t-elle les infrarouges ?

Contrairement à certaines idées reçues concernant le fonctionnement d’un appareil à vision thermique, ce dernier n’amplifie en aucun cas les infrarouges pour en donner une représentation visuelle. Pour comprendre ce mode de fonctionnement, il faut appréhender le principe que tout objet, composé d’atomes et soumis à la chaleur, libère des photons à un niveau en corrélation avec l’énergie qu’il à reçu. Pour faire simple, plus un objet est chaud, plus il reçoit d’énergie et donc, plus les atomes qui le composent libèrent des photons à un certain degré de corrélation. Ce sont ces photons, émis dans le spectre de l’infrarouge thermique, qui seront captés par l’appareil à vision thermique et interprétés sous la forme d’une image, ou ce que l’on appelle également , une carte thermique.

A quoi ressemble réellement l’image obtenue par un appareil à vision thermique ?

D’emblée, lorsque l’on image le rendu d’une image prise à l’aide d’un appareil à vision thermique, on l’imagine représentée de couleur allant du bleu, pour les couleurs froides, en passant par le rouge pour les températures chaudes voir le blanc pour représenter les températures les plus élevées. De nos jour, les appareils les plus perfectionnés ne s’arrêtent pas à ce gamme de couleur. C’est notamment le cas de la FLIR ONE Pro ou de la SCOUT TK  qui propose plusieurs modes de rendus.

palette de couleur de la camera de vision thermique flir one pro pour iphone
La FLIR ONE Pro offre une large palette de couleur et une appli riche en modes de fonctionnement.

 

apercu d'une image prise a l'aide d'une vision thermique
Voici ce qu’est capable de voir une vision thermique la nuit. Dans certains cas d’usage, il s’agit d’une excellente alternative à une vision nocturne.

Si vous souhaitez utiliser votre appareil à vision thermique pour voir la nuit en tant que vision nocturne à part entière, je vous conseille fortement d’opter pour un appareil offrant la possibilité de choisir une palette de couleurs personnalisée. L’idéal étant d’en choisir disposant d’une palette en nuances de gris ou noir & blanc (comme c’est le cas pour le FLIR ONE Pro)

 

Comparatif vidéo entre une lunette de vision nocturne et un dispositif à vision thermique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here