Bresser 3×14 – Test complet de ce monoculaire numérique de vision nocturne

Bresser 3×14, une vision nocturne numérique à la foi économique et performante

Dans la même lignée que le monoculaire National Géographic 3×25 du même fabriquant, Bresser s’offre une place de choix dans le domaine de la vision nocturne numérique en proposant cette foi, un monoculaire armé de la technologie numérique, économique et offrant des fonction avancées d’enregistrement vidéo, au même titre que la Bushnell Equinox Z. Difficile à concurrencer du fait de son tarif agressif vis-à-vis de la concurrence, ce monoculaire de vision nocturne est-il un réel concurrent au désormais best-seller, Bushnell Equinox-Z ? Vision nocturne magazine vous donne la réponse dans ce test complet.

Premier contact

De prime abord, lors du déballage du Bresser 3×14, nous ne nous attendions pas à retrouver un packaging aussi complet. Dans la boite, compacte au possible, tout comme le monoculaire lui-même, vous retrouverez 4x batteries, un câble vidéo RCA, très pratique pour relier l’appareil à un moniteur externe, Un câble USB de type A, qui vous permettra de transférer vos photos et vidéos directement sur un disque dur externe ou sur votre pc / mac, la dragonne, une pochette de rangement, de très bonne qualité il faut l’avouer et enfin, l’habituel mode d’emploi, très bien rédigé et qui permet rapidement d’appréhender les diverses fonctions du monoculaire. Une fois le Bresser 3×14 en main, ce qui nous à tout de suite séduit, c’est la compacité relative du monoculaire si on le compare à ses concurrents directs. Sa taille de 134 mm et son poids contenu d’environ 250gr avec les batteries contribuent à lui donner un très bonne maniabilité. Pour une vision nocturne numérique cela est un très bon point. La qualité des matériaux est excellente mais il est cependant dommage, de ne pas retrouver de bouchons en caoutchouc sur les prises externe, gare de ne pas l’utiliser sous une pluie torrentielle ! le rapport qualité / prix est toutefois excellent.

 

packaging du monoculaire de vision nocturne bresser 3x14
Pour un tarif très serré, Bresser fait l’exploit d’offrir un packaging complet, à la hauteur des appareils de vision nocturne de gamme supérieure.
le monoculaire de vision nocturne bresser 3x14
Le corps du Bresser 3×14 est intégralement fait de matériaux composites recouverts d’un revêtement « gommé » offrant un très bon grip. La prise en main est bonne et la compacité de l’appareil est excellente.

 

Compact, économique et numérique, qu’en est-il des performances du Bresser 3×14 ?

Annoncé comme un concurrent direct au Bushnell Equinox Z et consorts, Nous avons soumis le Bresser 3×14 à une batterie de tests qui nous amène à conclure qu’il offre des performances équivalentes, mais pas au point de surpasser l’égérie de chez Bushnell. Le viseur numérique offre une bonne visibilité, mais ne nous en cachons pas, à ce niveau la Bushnell excelle et se place loin devant. La qualité de l’image retransmise est bonne et offre un niveau de détails confortable, il en est de même lorsque l’on utilise la sortie vidéo externe, l’image est détaillée et offre une bonne résolution, de quoi exploiter pleinement la fonction de capture vidéo du Bresser 3×14. Passons aux choses sérieuses, le test en conditions réelles.

 

 

Un rapport qualité / Prix / PERformances imbattable !

Bushnell 3×14 , le crash test !

La nuit est sombre, nuageuse et la visibilité est quasi nulle, autant dire que les conditions parfaites pour mener un test digne de vision nocturne magazine sont réunies, nous pouvons commencer !

Testée dans un sous bois et en condition d’obscurité totale, le Bresser 3×14 s’en sort très bien, et à vrai dire, cela nous étonne presque ! nous n’en attendions pas autant pour un monoculaire de vision nocturne numérique proposé à un tarif inférieur à 200€. L’illuminateur infrarouge(I.R) rempli ici parfaitement son office et offre une portée effective d’environ 80m ce qui place le Bresser 3×14 haut sur le podium. Le grossissement d’origine de ce monoculaire est, comme son nom l’indique, 3X mais il vous est possible d’agrandir d’avantage l’image avec la fonction de zoom numérique. Testé cette fois-ci, en terrain dégagé et par lune montante, le Bresser 3×14 nous montre ce qu’il à dans le ventre ! Une image claire et détaillée, un large champ de vision et la possibilité d’apercevoir des petits détails à des distances allant au delà de la capacité de son illuminateur I.R, l’arrière plan est parfaitement visible. Nous sommes conquis par ce monoculaire offre de bonnes performances, à condition de l’utiliser dans les situations pour lesquelles il à été pense.

Doté d’un port pouvant accueillir une carte Micro SD, le Bresser 3×14 offre également la possibilité d’enregistrer des vidéos mais pas seulement ! vous pourrez, par le seul appui sur un bouton dédié, prendre une photo (sans aucun décalage entre le moment de l’appui et l’enregistrement de cette dernière) pour immortaliser une image qui une fois transférée sur votre ordinateur, s’avèrera être d’excellent qualité et de résolution suffisante pour être exploitée. Également, n’oublions pas le fait que le Bresser 3×14 embarque une technologie dite, numérique (voir notre dossier expliquant comment fonctionne une vision nocturne numérique) et qu’il vous est possible de l’utiliser en plein jour, et de ce fait, utiliser votre Monoculaire comme un caméscope d’appoint, voir comme un appareil photo numérique qui vous donnera de très bons clichés. L’autonomie du Bresser 3×14 n’est pas en reste, avec une moyenne estimée par nos soins à 5h avec l’illuminateur infrarouge activé et 4h environ en utilisant généreusement la fonction d’enregistrement vidéo.

 

Test complet du monoculaire de vision nocturne numérique, bresser 3x14
Le monoculaire de vision nocturne numérique, Bresser 3×14 est un réel concurrent à la Bushnell Equinox Z proposé de surcroit, à un tarif imbattable !

Bresser 3×14 VS Solomark 3×14, La guerre des clones est déclarée !

Bresser étant un fabricant réputé et connu dans le domaine de la vision nocturne, il n’est pas rare de retrouver une petite partie de ses modèles d’entrée de gamme vendus sous d’autres marques, comme c’est ici le cas pour le Bresser 3×14 qui est vendu sous deux appellations différentes : Le Solomark 3×14, le Barska NVX100.

Le monoculaire de vision nocturne Solomark 3×14 est un clone quasi parfait de la Bresser 3×14, si le prix est votre principale préoccupation, elle représente une bonne alternative.

Techniquement parlant, il s’agit la de clones, la seule différence entre ces marques, que l’on pourrais considérer comme inconnues au bataillon est l’aspect esthétique et les matériaux utilisés dans la fabrication de la coque extérieure. Le packaging, les fonction et les performances restent quant à elles, strictement identiques. La différence de prix est cependant très minime, et étant donné que le Bresser 3×14 possède l’avantage d’un revêtement plus agréable au toucher et une garantie étendue par le fabricant, les 10 à 20€ de différence peuvent valoir la peine d’être investis.

Pour conclure

Le Bresser 3×14 est un monoculaire de vision nocturne numérique à considérer si l’on ne souhaite pas investir une somme faramineuse dans un appareil d’observation nocturne. il vous donnera la possibilité de voir la nuit ce que vous ne verriez pas en temps normal, mais surtout de pouvoir enregistrer vos observations, ce qui est un réel plus pour les passionnés de chasse et d’observation de la nature. Le performance du Bresser 3×14 sont de premier ordre et rejoignent celles du National Géographic 3×25 mais sans pour autant égaler celles de la Bushnell Equinox Z qui est une référence en la matière. Nous en concluons que le Bresser 3×14 est un excellent appareil de vision nocturne et qui vous offrira un excellent rapport qualité prix. A un tarif oscillant autour des 150€, difficile, voir impossible de s’offrir un monoculaire offrant de meilleures performances.

2 Commentaires

  1. J’ai acheté le bresser 3 x 14 et il correspond parfaitement à mes attentes, et même si le solomark semble identique j’ai plus confiance avec la garantie qu’offre bresser, super test en tout cas, continuez comme ça et longue vie à vision nocturne magazine !

  2. c’est bien comme lunette vision nocturne cet appareil ? je ne sais pas trop lequel prendre entre celui la et le national geographic ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here